Educatrice & Comportementaliste canin -
RSS

Articles récents

100% de réussite pour les premiers chiens français détecteurs de cancer !
La castration chimique chez le chien
Allergies alimentaires du chien
Tant de maltraitance...
Identification du chien par tatouage ou puce électronique

Catégories

A faire / à ne pas faire
Actu chien
communiquer avec son chien
Comportements du chien
fourni par

Espace actu

Le chien qui mord.

Qui n'a pas déjà entendu les fameuses rumeurs: 
"le chien qui mord remordra forcément" ou encore " le chien qui goûte au sang ne pourra plus s'en passer" … On imagine qu'une infime goutte de sang peut transformer notre chien en animal sanguinaire, psychopathe et meurtrier. 
Ces idées reçues sont absolument fausses!
Il est important de rappeler qu'un chien qui mord n'est ni fou ni foutu… Tous les chiens peuvent mordre si la situation les y oblige ( ils ont tous  une sensibilité et un seuil de tolérance qui leur est propre). De plus, bien souvent l'animal prévient mais ces signaux ne sont généralement pas pris en compte voire réprimés.
Une conduite agressive est codifiée et ritualisée, c'est-à-dire qu'elle se déroule toujours de la même manière, ce qui la rend prévisible. Elle se déroule en trois étapes: 

La menace
Elle sert à impressionner l'individu et à éviter l'attaque. Grognements, gencives découvertes, mydriase (dilatation des pupilles), raidissement des membres… l'animal prévient l'autre de cesser immédiatement ce qu'il est en train de faire. 

Le passage à l'acte: la morsure
Si la menace s'est avérée inéfficace, le chien passe à l'étape suivante: la morsure (prise en gueule plus ou moins fortement tenue, dosée et lâchée en fonction de la situation et de l'autre).
Les chiens correctement équilibrés ont recours à la morsure dans des situations clairement identifiées, et ne le font jamais par goût mais par nécessité.

L'apaisement
Le vainqueur pose sa patte sur l'autre ou le lèche: cela indique la fin du combat et signale le retour de la paix ( comportements très souvent mal interprétés "mon chien me demande pardon" ou encore "il s'en veut de ce qu'il a fait"!)

Donc si votre animal s'est battu avec un congénère, s'il a mordu voire tué un autre animal par prédation, s'il s'est retourné contre vous alors que vous le réprimandiez, s'il s'en est pris à l'individu le plus proche car surpris pendant son sommeil, s'il a mordu parce que la situation lui a fait peur ou mal, s'il est passé à l'attaque après avoir menacé ou si personne n'a jamais tenu compte de ses menaces… il ne s'est pas transformé en monstre sanguinaire, il s'est juste comporté en chien.

Source: spécial chien n°24

0 commentaires pour Le chien qui mord.:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint